Rechercehe dans le Blog بحث في المدونة

19 déc. 2012

la melediction de l'arbre de la grande poste

sans commentaire pour l'instant
ils ont coupé l'arbre  ;
 la grande poste a brulé !

au de voir la photo de François hollande feat Abdelaziz bouteflika bah on va voir cette photo
fallais pas toucher a l'arbre la malédiction de l'arbre de la grande poste a gâche la visite du président français !

16 déc. 2012

إستفتاء على الدستور الجديد المصري

تبقى مصر في قلب التجربة الديموقراطية
مع أن الكثير يهوى التشبيه بالذي حدث في الجزائر في 1992
و توقيف المسار الإنتخابي آنذاك 
لن أعيدها مرة أخرى لأن الأمر لم يحدث لكن يمكنني أن أقول 
فالنرى أكثر ماذا سيأتي به الإخوان لن نحكم عليهم الآن لأن الحكم لم يثبت بين أيديهم بعد الصراع ما زال في أوجه 
حاله حال تونس و ليبيا و حتى سوريا بطريقة شعواء لأن فيها من مانع التيار الآخر

9 déc. 2012

Google+ lance les Communautés equivalent des Groupe

Google+ lance les Communautés et la version Android de Snapseed, son anti-Instagram

Technologie : Google a partagé de nouveaux chiffres sur l’audience de son réseau social et annoncé l’arrivée d’un service de création de groupes thématiques nommés Communautés ainsi que la sortie de la version Android de l’application photo Snapseed.
« Aujourd’hui, Google+ est la plate-forme en ligne qui connaît la croissance la plus rapide », a affirmé Vic Gundotra, le vice-président en charge de l’ingénierie chez Google.
Selon les chiffres qu’il a livrés hier, « plus de 500 millions de personnes ont créé leur compte, dont 235 millions sont actifs sur l’ensemble de Google (attribution de +1 aux applications dans Google Play, création de hangouts dans Gmail, etc.) et 135 millions uniquement dans le flux. » 235 millions, 135 millions, quel est le bon chiffre à retenir ? Google entretient l’ambiguïté...
L'équivalent des Groupes sur Facebook
Le géant américain a par ailleurs annoncé deux nouveautés. La première se nomme Google+ Communautés, équivalent des groupes sur Facebook qui permettent de réunir des membres autour d’un thème pour partager des contenus, organiser des chats vidéo et des évènements.
La seconde annonce est l’arrivée de la version Android de Snapseed, l’application de photo de l’éditeur Nik Software racheté par Google en septembre dernier. Sacrée application iPad de l’année en 2011, Snapseed permet de prendre des photos, de les retoucher, d’appliquer des filtres et de les partager. Un atout précieux pour Google+ dans sa confrontation avec le duo Facebook/Instagram. (Eureka Presse)

Apple veut fabriquer une partie des Mac aux États-Unis


prochainement on verra des MAC sous la mention assembled in USA c'est bien pour le pays qui voie de plus en plus l’impossibilité de produire quoi que ce soit vu la concurrence chinoise et asiatique a moindre cout de main d’œuvre 
mai pourquoi apple veut elle assembler ses Mac dans le territoire américain
je ne dirai pas plus il parait que le dernier scandale selon quoi apple évite le fisc au états unis
l'a poussé a investir 100 million de dollars comme geste de bonne volonté

Les 5 règles d’or de la modération sur les réseaux sociaux




Les 5 règles d’or de la modération sur les réseaux sociaux
La gestion d’une communauté, ce n’est jamais chose facile. Les réseaux sociaux rendent visibles  tous les échanges entre les clients et les marques. Le risque ? Un dérapage menant au « bad buzz », mettant ainsi votre marque dans une position de vulnérabilité. Pour éviter d’être la risée de tous les sites d’actualités,  pensez à bien respecter ces 5 règles d’or qui vous permettront d’éviter le pire…

Règle n°1 : Bannir l’option « supprimer »…

Aujourd’hui, que vous soyez sur Facebook ou sur votre site internet, vous avez toujours la possibilité de supprimer un commentaire. Une critique vous paraît infondée, une personne est insatisfaite de vos produits, vous ne savez pas quoi répondre ? La solution facile qui peut nous venir à l’esprit : on supprime, et on n’en parle plus…
En agissant comme cela, trois problèmes peuvent survenir. Le premier est bien évidemment que la personne risque de ne pas être satisfaite et va se sentir incomprise. Le deuxième, un commentaire supprimé laisse des traces, car la personne vexée, va revenir pour le faire savoir. Cela engendre alors le dernier point : si les personnes se rendent compte qu’un commentaire est supprimé, vous mettez en doute la crédibilité de votre entreprise et surtout, vous montrez que vous n’êtes pas transparent. Plutôt négatif, non ?
Chaque critique doit être vue comme une opportunité d’améliorer son offre, de reconquérir un client déçu et de montrer que l’on est à l’écoute et transparent. Dans cette optique, ne supprimez pas les commentaires qui vous déplaisent, répondez-y.
Bien sûr, vous vous doutez bien que certains commentaires ou posts font office d’exceptions, mais ils ont des caractères particuliers :
  1. Les messages avec insultes. Il faudra cependant justifier cette suppression en expliquant que le caractère familier pourrait choquer les autres membres de la page ;
  2. Les messages à caractère pornographique. Pas besoin de justifier la suppression évidemment ;
  3. L’autopromotion. Il arrive que des personnes viennent profiter de votre visibilité sur votre page fan pour mettre en avant leur activité. S’il s’agit d’un partenaire, bien sûr laissez-le. S’il s’agit d’un concurrent ou d’une personne qui n’est pas du tout reliée à votre activité (des pilules qui font maigrir sur votre page « recettes gourmandes »), alors supprimez.

Règle n°2 : Répondre, toujours répondre…

Cette règle est la continuité de la première. Que fait-on si on ne supprime pas un commentaire négatif, on y répond, on ne le laisse pas traîner en espérant qu’il s’évanouisse avec le temps.
En répondant, on montre que l’on est à l’écoute, on montre qu’il existe une vraie personne derrière le réseau social, et c’est déjà beaucoup. Les fans et abonnés en sont reconnaissants surtout quand la réponse est rapide.
Attention, qui dit réponse rapide ne dit pas réponse non réfléchie ! Quand on reçoit un message négatif sur les réseaux sociaux, notre réaction première pourrait être de réagir à chaud. N’hésitez pas à prendre 30 mn pour vous « calmer » si besoin et pour réfléchir au pourquoi du message et à comment résoudre la chose. Afin de vous donner une idée, voici une structure type de message qui évite que l’on se laisse emporter :
  • Dire bonjour à la personne concernée ;
  • La remercier de son commentaire / post ;
  • S’excuser d’apprendre son problème, désagrément, sa déception ;
  • Dire qu’on prend en compte sa remarque / son point de vue / problème ;
  • On propose de discuter en message privé  pour trouver une solution concrète.

Règle n°3 : S’excuser, c’est primordial

On a tendance à ne pas trop s’excuser sur les réseaux sociaux, car c’est public et que cela peut donner une impression de faiblesse à la marque. Pourtant, c’est tout le contraire.
En tant que personne, si quelqu’un n’est pas satisfait où vous provoque, on aurait tendance à vouloir rentrer dans le débat, à montrer pourquoi l’autre à tord et pourquoi sa critique est injustifiée. Cependant, dans les relations humaines comme sur les réseaux sociaux, il faut savoir faire preuve d’empathie pour régler un problème. Si cette personne est autant insatisfaite, c’est que de son point de vue, quelque chose ne s’est pas bien déroulé. Il faut alors prendre en compte sa remarque et surtout le montrer en s’excusant. Une faute avouée est à moitié pardonnée…

Règle n°4 : Eteindre le feu, pour calmer le jeu

Tout commentaire négatif, plainte, ou lancement de débat sur les réseaux sociaux doit être contrôlé. Pour gérer ces situations, la solution est de terminer votre réponse par un renvoi vers une adresse email ou un message privé. Le but est d’éteindre le feu rapidement pour éviter qu’il s’étende à toute la population du réseau social.
Une fois la personne redirigée en privée, vous pourrez gérer le problème de façon raisonnée et surtout pourrez proposer des dédommagements ou solutions que vous ne pourriez pas forcément proposer en public.

Règle n°5 : Sourire, parce que c’est plus sympa

On dit souvent aux téléopérateurs de sourire au téléphone. Parce que cela s’entend. Faites de même sur les réseaux sociaux ! Le but n’est pas de sourire à votre ordinateur rassurez-vous, mais avec votre communauté. Essayez d’intégrer des touches d’humour quand la situation le permet. On se souvient notamment de Tanguy,  Community Manager chez Bouygues Télécom qui avait su gérer la « crise » liée à l’arrivée du nouvel opérateur avec brio, humour et parfois même en chanson !
Avez-vous connu des situations de modérations compliquées ? Comment les avez-vous gérées ? N’hésitez pas à partager votre expérience !