Rechercehe dans le Blog بحث في المدونة

19 mai 2012

la France et les bienfait de la colonisation en Algérie


un ex colon a dit  on parlant d'une ville algérienne 
"comment une petite ville bien prospère et fleurissante n'a été qu'abîmée par les arabes?"

exemple pour la ville de Mohammadia wilaya de Mascara Algérie

Ma théorie dans le sujet est que si belle étais cette ville et prospère au temps du colonisateur français a tel point que l'on a voté une lois en ce sens "Loi française du 23 février 2005" il n'est pas une exception de lire de tel propos.

Il existe une Ville dans l'Oest Algérien; elle s'apelle Mohammadia on l’appelle toujours Perrégaux et a la façon locale : "barigou" toutes les histoires que j'ai recueillit sur les indigènes comme beaucoup se plaise de les nommer c'est qu'il était comme des indiens ou des noirs au temps de la ségrégation l’Amérique des années 60 et l’Afrique du sud des années 60 et tout autre pays colonisé des année 60 était comme l'Algérie et Perrégaux était comme tout autre ville coloniale bien prospère pour ses colons français et pieds noir;

Moi jeune j'ai tellement cherché des domaine appartenant a un arabe je n'ai trouvé que "Gomes" - "Peraltat" - "Martinez" et autre noms espagnole; a l'indépendance de l'Algérie la ville s'est vidée des colons qui dirigeais les affaires, qui détenais le savoir faire c’était eux qui savait comment faire prospérer la ville ils avait l'instruction pour.

Les algériens après 5 juillet 1992 on renommer Mohammadia signe symbolique que cette ville va commencer une nouvelle page.
qu'elle devais reconstruire la ville a notre façons ce n'est pas nous qui l’avons voulu c’était le colon qui accaparant tout depuis 1830 a sa sortie il n'a laissé rien pour les Algériens.

Comment fera un indigène de l’Amazonie avec un ordinateur ?

On me raconte que quant les colons son parti de Mohammadia les arabes sont descendu dans la ville, en voulant éteindre la lumière il a jeté sa babouche vers la lampe pour l’éteindre; un autre vendait de la farine avec des feuilles contenant des partitions de musique classique; en 1960 les algériens ne connaissait pas lire ni écrire et tout ce qui va avec l'instruction.

Cette ville sinistré est la preuve que le colons faisait du bien que pour lui des qu'il est partis il emporta tous avec lui.
La machine tourna un certain moment pour les algériens mais ils on du tout refaire remodeler l’économie de colon exploitant a l’extrême et rebâtir une Algérie pour les Algériens pas pour la prospérité d'un autre pays

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire