Rechercehe dans le Blog بحث في المدونة

14 août 2010

Dana dawson la chanteuse diva


Elle fait ses débuts très tôt dans le monde du théâtre à l'âge de sept ans dans la pièce Annie, dans le rôle de l'orpheline July. À treize ans, elle entame une carrière de chanteuse grâce à Jacqueline Taïeb qui lui a écrit Ready to follow you (1988), titre qui resta longtemps classé en tête des meilleures ventes de 45 tours. Il faudra cependant attendre un peu avant de retrouver la jeune et jolie chanteuse.
À seize ans, elle enregistre enfin un premier album intitulé Paris New York and Me (1991) (clin d'œil à sa ville natale et à celle qui lui offrit sa première chance : Paris). Le single chargé de promouvoir cet opus est Romantic World (1990). Il lui faudra néanmoins l'appui sérieux de la maison de disque et, surtout, une nouvelle version (ainsi qu'une nouvelle pochette), pour qu'il connaisse lui aussi un plus grand succès.
Le tonique Tell me Bonita lui succède en 1991 et, accompagné d'une belle promotion (à l'époque, la chanteuse est invitée sur tous les plateaux télévisés), permet à Dana d'obtenir un nouveau tube à son actif.
Open Hearts (1991) (une ballade) et Movin' On (1992) (chanson remixée pour l'occasion dans une veine plus "dance") - tous les deux extraits eux aussi de son premier album - prennent ensuite la relève mais sans réellement marquer les esprits. Dana disparaît peu après comme pour mieux revenir.
En 1995, sort Black Butterfly, un deuxième album prometteur qui contient le tubesque 3 is Family. Le disque connaît une sortie internationale mais restera confidentiel malgré l'appui de plusieurs autres singles comme Got To Give Me Love (1995) ou encore How I wanna be Loved (1996).
En 2001, elle enregistra un titre sous le label Black Station/Universal Records Europe: Nice Life, avant d'entamer une carrière à Broadway dans la pièce Rent.
Elle meurt le 10 août 2010 des suites d'un cancer du côlon


je l'aimai beaucoup la pauvre dana

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire