Rechercehe dans le Blog بحث في المدونة

29 avr. 2009

Bloguer ce n'est pas toujour facile

ces derniers mois on rencontre en Algérie de plus en plus de citoyens qui se font condamné par des peines diverses a cause de leurs utilisation du web de façon plus ou moins bonne
de cette façon un homme de Constantine s'est vue condamné a une peine de prison de 2 mois et une amende de plus de 200000 DA pour avoir accusé un écrivains d'israélite

c'est un grand pat vers la modernité de la justice en Algérie quant on voie qu'elle prend comme preuves un document électronique.

l'Algérie commence a peine de réaliser la grande influence que font les technologies numérique sur la société.

on constate pas toujours ce qui viens de changer et ce qui a causé le plus de mal.

les Algériens communique différemment et pourtant on n'a jamais rendu hommage au télex. hélas il restera pour l'éternité et l'histoire dira que le télexe étai lui aussi un moyens de communication numérique .
tant qu'on aura pas

he bin allah yesham men ikhtara3a le telex

27 avr. 2009

huit clos vous ditent


regardez bien dernière les arbres
ce sont des supporter de l'équipe locale du sam mohammadia
ils était la dans les terrasses des maisons pour assister au match batna sam un mat a hut clos c'est a dire pas de supporter
huit clos vous ditent

24 avr. 2009

khamsa le film

Un film français de Karim Dridi tourné a Marseille
l'histoire est simple au même temps qui dans la réalité est vraiment très hard des jeunes qui vivent aussi difficilement solitairement en guise d'extrapolation dans ce qui ce passe en Algérie c'est presque pareil sauf que dans le bled on a pas de gitans on a des gbalas les gbalas on des kheimas au lieu des caravanes leurs conditions de vies est très dures
dans les grandes villes algérienne on commence a voir des délinquances comme cela même si personne ne s'y intéresse ils existent malgré tout

a Oran par exemple il y a des gens qui viennent de l'intérieur du pays de saida de tiaret et de partout qui s'installent dans des grabas sorte de bidonvilles des endroits ou il n'existe pas de moindre condition de vie adéquate

et qui leurs enfants après s'être expulsé de l'école commence dans la délinquance et le crime
c'est vraiment tout cela que m'a fait revivre ce film malgré que c'est dans deux endroits différents